Kāchān
 

Kâchân est une ville située entre Téhéran et Ispahan. Elle était renommée au Moyen Âge pour ses ateliers de céramique. L’origine de son nom, kâchi, signifie le carreau de céramique en persan.

Réputé pour son eau de rose, elle était une étape importante de la Route de la Soie. Ici se trouve la colline Sialk où l’archéologue R. Grishman a découvert des vestiges datant du VII-IVe millénaire avant J.-C.  

 

Kâchân est la première des grandes oasis qui se trouvent le long de la route entre Qom et Kermân, dans les déserts au centre de l'Iran. Son charme est donc principalement dû au contraste entre les immensités des déserts et la verdure des oasis bien entretenues.

Les endroits touristiques de Kâchân à ne pas manquer sont le site archéologique de Sialk, le Jardin de Fin, la Maison des Tabâtabâi, la Maison des Boroudjerdi et le Bazar de Kâchân et le village Abyâneh.