Note : Monsieur Claud Rambaud a voyagé avec notre circuit " Perles d'Iran" le 02/04/2017. Il a réalisé un documentaire de son voyage en Iran et il l'a mis sur Youtube. :

Chers amis bonjour,

Encore merci de votre accueil, de votre compétence et disponibilité, de nous avoir permis de visiter votre beau pays et de l'apprécier. Nous avons été impressionnés par la qualité de l'accueil des Iraniens, leur gentillesse à l'égard des français et nous serons désormais vos ambassadeurs. Lors de ce voyage, vous saviez que j'en ferais une vidéo. La voilà en pièce jointe. Elle a quelques petites imperfections notamment sur le son mais ...je ne suis pas Steven Spielberg (sinon, vous m'auriez reconnu !!!) et un banc de montage sur ordinateur ne vaut pas les studios Walt Disney.

 

a

 

 

Le Point

N'allez pas en Iran...

VIDÉO. Le jeune réalisateur Benjamin Martinie a été profondément marqué par ses deux semaines en République islamique. Il en revient avec une vidéo-choc.

Benjamin Martinie n'aurait jamais imaginé partir un jour en République islamique. En ce début d'année 2016, le jeune Parisien et son ami Baptiste Le Bihan surfent sur Internet à la recherche d'une destination « originale ». Surnommé « Tolt », le réalisateur et photographe s'est spécialisé dans la création de courts-métrages sur des contrées « inattendues ». Sur un site de vols à bas prix, les deux jeunes de 25 ans tombent sur des billets à 200 euros. Destination... la République islamique d'Iran, pays des mollahs et des sulfureux Gardiens de la révolution, dont le programme nucléaire controversé a défrayé la chronique !

« Au départ, c'était à moitié une blague », se souvient Benjamin. « D'autant qu'avec ma tête de Français [le réalisateur est roux, NDLR], je ressentais une certaine appréhension. Mais plus j'ai cherché des informations sur le pays, plus j'ai été rassuré, et plus j'avais envie de partir. Et les Iraniens autour de moi m'ont encouragé à y aller. » L'un d'entre eux, un dénommé Reza Faali, rencontré dans les toilettes d'un restaurant parisien (sic), leur ouvre son carnet d'adresses familial. Et leur promet un voyage inoubliable.

« Ce qui vous frappe, c'est l'accueil des Iraniens »

28 février 2016, Benjamin et Baptiste sont dans l'avion pour Téhéran. Arrivés à l'aéroport Imam Khomeiny, ils décrochent leur visa sur place, en à peine quelques minutes. Les voilà lâchés dans la mégalopole iranienne, ses monts enneigés de 4 000 mètres, ses grandes artères polluées et ses 15 millions d'habitants. « Ce qui vous frappe tout de suite, c'est l'accueil des Iraniens. Ils ont le temps », souligne le réalisateur.

À un passant interpellé dans la rue les deux jeunes demandent l'adresse d'un restaurant. Sans hésiter, l'Iranien les y accompagne... et déjeune avec eux. « Ce n'est pas en Franceque vous verriez cela », ricane le Parisien. Mais n'est-ce pas là la caractéristique de tous les pays « orientaux », du Maroc à l'Afghanistan ? « Il est vrai que cette chaleur existe ailleurs, mais ce qui frappe en Iran, c'est la bienveillance des Iraniens. Dans beaucoup de pays, les touristes sont considérés comme des billets sur pattes. Or, en Iran, les Iraniens veulent donner, beaucoup plus que recevoir. » Invités à boire un thé et à déguster des gâteaux, les deux Français sont sans cesse interrogés sur leur vie de Parisiens, et surtout sur l'image que les Français ont de l'Iran et des Iraniens. « C'est quasiment à sens unique », glisse Benjamin, gêné.......

 

ABTA’s Travel Trends Report 2016 reveals ’12 Destinations to watch’

PRESS TEAM

27 December 2015

 ABTA’s Travel Trends Report 2016 has revealed the ’12 Destinations to watch’ for 2016. The report, released today in association with the Foreign & Commonwealth Office also highlights emerging and key trends in travel which will influence holiday habits in the year ahead. Looking ahead to 2016, the report reveals that almost a quarter (23%)* of the population are expecting to spend more on their holidays, up slightly from 20% last year. Almost one in five people (18%)* say they will travel to a country they have never been to before in 2016, compared to 9% who said this last year. Furthermore, nearly a quarter (23%) say they will try a new resort or city (even if they have visited the country before) compared to 10% who said this last year.

ABTA has identified its ’12 Destinations to watch’ for 2016, a mixture of destinations that are expected to capture the public’s imagination in 2016, these are:

Abu Dhabi

Canada

China – the Silk Road

France

Hawaii (USA)

Iceland

Iran

Naples and

Apulia (Italy)

Peru

Poland

Iran - La vraie bombe : le tourisme

LaRevue
Vendredi 31 janvier 2014
Juliette Morillot

Avec ses cités anciennes, ses sites archéologiques, ses mosquées et ses paysages fantastiques, l’Iran est une destination touristique de rêve. À ceci près que depuis la ­Révolution iranienne en 1979, ses merveilles ont été délaissées par les voyageurs. Mais, pour la ­première fois peut-être depuis un léger renouveau du tourisme sous la présidence du ­réformiste ­Mohammad Khatami à la fin des années 1990, stoppé net par l’inscription de l’Iran sur la liste de l’Axe du Mal après le 11 septembre 2001, les visiteurs semblent ­retrouver le chemin de Téhéran.

Rien que pour les mois d’août et septembre 2013, au lendemain de l’élection à la présidence du modéré Hassan Rohani, plus d’un million de touristes ont visité l’Iran, soit une augmentation de plus de 35% par rapport à l’année précédente.
Et ce n’est qu’un début : « Il faut montrer les richesses culturelles du pays, a déclaré le nouveau ­président. Ce qui permettra de créer des ­emplois, notamment pour les ­jeunes. » D’après les estimations ­données par Mohammad-Ali ­Najafi, directeur de l’Organisation du tourisme et de l’héritage culturel iraniens, le tourisme qui jusqu’ici rapportait, bon an mal an, 2 milliards de dollars, pourrait ­désormais ­atteindre près de 10 ­milliards annuellement !
Lire la suite
 

Why Iran Is A New Tourist Hotspot
Business Insider
Apr. 4, 2014
Iran is becoming a tourist hotspot this year, with tour operators reporting significant increases in tourists booking trips to the Middle Eastern country.
Perhaps that's because of a slight thaw in its relationships with the West, or simply because of the allure of exploring a little-known tourist destination with few other tourists around.
Americans are allowed to visit Iran. In fact, Iran is actively encouraging visits from them. But U.S. citizens who do visit must travel with an official tour guide and get their itinerary approved by the Iranian Ministry of Foreign Affairs (MFA) to get a visa. Travel within Iran is considered safe if you tour responsibly, even though the U.S. Department of State has issued a travel warning to Iran.
From ancient cities with breathtaking mosques to gorgeous natural landscapes, here are some of Iran's most beautiful, and untouched, tourist attractions.  
Read more:
 

Iran is 2014's surprise tourism hit

The Telegeraph
01 Apr 2014
Tour operators have seen a significant rise in bookings for holidays to Iran, as improved relations with the West and an expectation that Foreign Office travel advice will be relaxed boost tourist interest.
Wild Frontiers, an adventure operator, has nine group tours scheduled for 2014, five of which are sold out to their maximum capacity of 12, and contrasts with two group tours in 2013, neither of which ran full. The company has seen tailor-made bookings rise from four last year to 26 so far in 2014, with many more in the pipeline.
Tailor-madeadventures.com, which creates itineraries for Iran, has seen an 80 per cent increase in enquiries since the beginning of the year and said that the vast majority of interested customers have gone on to book. The company sent 24 customers to the country in 2013, and so far has had bookings for 50 people this year.
Read more:
 

Contact:

France :

+33 1 43 06 30 34

+33 9 83 04 01 18 

78 avenue des Champs Elysées
75008 Paris

Iran :

+98 21 86 08 10 39

+98 21 86 08 26 40

unite 8, No. 5, Rahimi St, Africa Boulvard
Tehran

 

Email

Login Form