Kermânchâh

Fondée au IVe siècle avant J.-C. par le souverain sassanide, Bahram IV, elle est une des plus anciennes cités d’Iran. Au pied des monts Zagros, la ville est construite à 1420 mètres d’altitude. Kermânchâh bénéficie d’un climat  continental très modéré. La température moyenne n’y excède généralement pas 22° C lors des mois les plus chauds.

Bisotoun et Tâgh Boustân constituent les deux sites majeurs à visiter. L’inscription de Bisotoun est une inscription monumentale et illustrée décrivant les conquêtes de Darius Ier en trois langues : le vieux-persan, l’élamite et l’akkadien. L’inscription, d’approximativement 15 mètres de haut et 25 mètres de large, se trouve à 100 mètres au-dessus de la route antique reliant les capitales de Babylone en Babylonie et d’Ecbatane de l’Empire mède. 

Tâgh Boustân est un site sassanide des IVe et VIe siècles, comprenant deux grottes sculptées et un bas-relief, à côté d'une source. Il est situé au pied d'une montagne de la chaîne du Zagros à la sortie de la ville. La fonction du site est inconnue, mais la présence d'une enceinte antique délimitant un large enclos, encore partiellement visible aujourd'hui, et les représentations de chasses royales suggèrent qu'il s'agissait d'un jardin ou d’un terrain de chasse royal.

Il est également conseillé de se rendre au Temple d’Anahita, un monument spectaculaire, qui va vous offrir l’occasion de contempler le plus grand ensemble architectural dédié à la déesse Anahita.

 

 

Les Dernière Minute 2017

Nos dernières places automn 2017:

 

Témoignages Clients

Excellent circuit, très bien conçu, avec des guides compétents et un hébergement très satisfaisant. Nous sommes très satisfait de notre voyage.​ ......04/10/2017(Elisabeth et Michel Calmon)

Livre D'Or

 

Login Form